Grève TEC : le cdH veut des sanctions

De la retenue sur salaire au licenciement: le cdH veut «responsabiliser», donc sanctionner, les auteurs de grèves sauvages au TEC.

Pascale Serret
Grève TEC : le cdH veut des sanctions
BELGIUM NAMUR WALLOON PARLIAMENT ©BELGA

Le texte de la proposition de résolution sera déposé ce lundi en commission du Parlement wallon: quatre députés cdH veulent responsabiliser les chauffeurs du TEC quand il est démontré qu’ils sont les instigateurs d’une grève sauvage.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...