logo de L'Avenir

Qui sont les "people" sur les listes politiques pour les élections de mai 2019 ?

Cet article a été mis en ligne le et mis à jour le

Pour les élections régionales et fédérales du 26 mai 2019, tous les partis accueillent sur leur liste des personnalités exposées médiatiquement et qui font leurs premiers pas en politique. Nous faisons le point, parti par parti.

Cliquez sur les images pour avoir plus d'informations

Mouvement réformateur
Michel De Maegd
Michel De Maegd
DéFI
François De Smet
François De Smet
Centre démocrate humaniste
Gianni Tabonne
Gianni Tabbone
Béa Ercolini
Béa Ercolini
Philippe Malherbe
Philippe Malherbe
Liste Destexhe
Claude Moniquet
Claude Moniquet
Ecolo
Anouk Van Gestel
Anouk Van Gestel
Maroun Labaki
Maroun Labaki
Parti socialiste
Delphine Chabbert
Delphine Chabbert
Christine Lenaerts
Christine Lenaerts
Thierry Witsel
Thierry Witsel
Marc Gilbert
Marc Gilbert

Mouvement réformateur

Michel De Maegd, 49 ans

Troisième sur la liste fédérale à Bruxelles

Michel De Maegd

Je suis un peu un gauchiste de droite

DéFI

François De Smet, 41 ans

Tête de liste fédérale à Bruxelles

François De Smet

DéFI est un parti qui, comme Ecolo, porte des convictions fortes, au-delà des aléas

  • François De Smet a notamment été conseiller du ministre-président de la Communauté française, Hervé Hasquin, de 1999 à 2004. En mars 2015, il est devenu le premier directeur de Myria, le Centre fédéral Migration, organisme chargé de veiller aux droits fondamentaux des étrangers

  • C'est en marge de l'émission politique "A votre Avis" sur la RTBF qu'Olivier Maingain et François De Smet se sont retrouvés il y a quelques mois pour partager leur incompréhension vis-à-vis de ceux qui, au sein du gouvernement fédéral, disaient ne pas éprouver d'objections face à l'expulsion de ressortissants soudanais.

Centre démocrate humaniste

Gianni Tabbone

Troisième sur la liste fédérale à Liège

Gianni Tabbone

Le CDH répond à des valeurs qui me sont chères : la famille, l’équilibre entre vie privée et travail, l’aménagement du temps de travail, l’interruption de carrière...

  • Employé, Gianni Tabbone a lancé l’association Navetteurs.be en 2012. Il en est le président et le porte-parole. Deux fonctions dont il s’est mis en congé pour la campagne.

  • C’est via son association que Michel De Maegd a eu des contacts avec Vanessa Matz, la tête de liste cdH pour le fédéral à Liège.

Béa Ercolini

Troisième sur la liste fédérale à Bruxelles

Béa Ercolini

Je déclare depuis longtemps que les femmes doivent s’engager en politique, qu’il faut plus de parité. C’est pour cela que j’ai décidé de me lancer

  • Béa Ercoloni a été rédactrice en chef du magazine “Elle Belgique” avant de lancer Beabee, un cercle féminin.Elle a également fondé l’ASBL « Touche pas à ma pote ».

  • "Je suis candidate indépendante, je n’ai pas de carte de parti », a-t-elle déclaré à nos confrères de la RTBF. Le cdH «se réjouit d’accueillir Béa Ercolini et de porter avec elle le combat des femmes".

Philippe Malherbe, 63 ans

Dernière place sur la liste à la région bruxelloise

Philippe Malherbe

Je profite de l’arrivée de Maxime (Prévot) à la présidence pour porter ce vent nouveau au cdH.

  • Ex-présentateur et rédacteur en chef des journaux télévisés de RTL-TVI, Philippe Malherbe a travaillé 36 ans en télé. Avant cela, il avait un parcours en presse écrite.

  • Philippe Malherbe a été contacté par Céline Frémault. Passionné par la politique, il a accepté car avec la nouvelle équipe présidentielle, il espère pouvoir concrétiser de «beaux projets en phase avec mes valeurs».

Ecolo

Anouk Van Gestel

Candidate sur la liste fédérale à Bruxelles

Anouk Van Gestel

Je me mobilise aux côtés d’Écolo car ils portent une vision d’ouverture sur le monde, opposée au nationalisme et au repli sur soi

  • Rédactrice en chef de Marie-Claire (avec un passage à Bel-RTL en tant que chroniqueuse), Anouk Van Gestel a accepté l’invitation d’Ecolo de figurer sur une de leur liste électorale.

  • Anouk Van Gestel est une des hébergeuses de migrants attaquées en justice pour trafic d’êtres humains et organisation criminelle. Elle avait été acquittée en décembre 2018.

Maroun Labaki, 61 ans

Pousse la liste fédérale à Bruxelles

Maroun Labaki

J'ai toujours pensé que le journalisme et la politique étaient des activités cousines. Et après avoir contribué, je l'espère, à nourrir le débat public en opérant dans la presse, je poursuis mon chemin en quelque sorte

  • Journaliste au Soir pendant plus de 30 ans, Maroun Labaki fut notamment à la tête du service Monde. Il avait postulé, sans succès, au poste de rédacteur en chef du Soir en 2011. Il est aujourd’hui journaliste indépendant

  • Maroun Labaki se dit proche des Verts. «Je suis un électeur Ecolo, dont j'apprécie les priorités et la manière de faire. Spécialiste de l'Europe, je souhaite faire aimer l'Europe et défendre le projet européen»

Liste Destexhe

Claude Moniquet, 61 ans

Tête de liste à la région bruxelloise

Claude Moniquet

La dispersion des compétences en Belgique permet aussi d’agir à l’échelle régionale et je suis aussi impliqué dans la vie bruxelloise où je vis depuis des années.

  • Claude Moniquet intervient régulièrement sur les plateaux télévisés pour ses expertises au sujet du terrorisme. Il a d’ailleurs collaboré pour la DGSE, le service français de renseignement extérieur. Il fut aussi journaliste.

  • Quand Alain Destexhe a proposé à Claude Moniquet de le rejoindre et de mener sa liste à la région bruxelloise, il n’a guère hésité. «Même si j’ai aussi des amis au MR.»

Parti socialiste

Delphine Chabbert, 47 ans

Quatrième sur la liste à la région bruxelloise

Delphine Chabbert

A la Ligue des Familles, j'ai passé beaucoup de temps à écouter les gens, j'ai appris à construire des propositions. Maintenant, j'ai envie de rendre ces propositions possibles.

  • Directrice du centre d’études de la Ligue des familles, Delphine Chabbert y a travaillé durant 10 ans. Cette Française (qui sera Belge au moment du scrutin) vit à Bruxelles depuis 11 ans.

  • Delphine Chabbert a été recrutée sur la liste PS par Rudi Vervoort, le ministre-président bruxellois. C’est en janvier qu’il lui a proposé de venir sur la liste socialiste pour la région bruxelloise.

Christine Lenaerts, 50 ans

Dernière suppléante sur la liste régionale à Huy-Waremme

Christine Lenaerts

Je suis restée pendant 25 ans à un poste d’observation, il est temps de passer à l’action. De passer de l’autre côté du miroir

  • Christine Lenaerts est journaliste à la RTBF depuis 25 ans. Liège Matin, Questions à la Une, On n’est pas des pigeons: elle travaille sur tous les fronts de l’information.

  • C’est la journaliste amaytoise qui a proposé ses services au PS. «Les valeurs que défendent les socialistes sont proches des miennes. On est à un tournant avec tous les défis qui nous attendent. »

Thierry Witsel

Septième sur la liste régionale à Liège

Thierry Witsel

Aujourd'hui, je pense que je me sens prêt pour pouvoir montrer que j'ai des idées à défendre

  • Bien connu dans le monde footballistique, le papa d’Axel Witsel est professeur de maçonnerie dans l’enseignement spécialisé.

  • Thierry Witsel a été approché par Jean-Claude Marcourt et Christie Morreale pour figurer sur leur liste. Franchir le pas lui semblait logique. « Nous avons toujours été socialistes.»

Marc Gilbert, 62 ans

Sur la liste fédérale pour Namur

Marc Gilbert

Si je me présente, ce n’est pas pour faire de la figuration !

  • Dans une interview à Sudpresse, Marc Gilbert affirme que plusieurs partis l’avaient déjà contacté mais qu’après une longue réflexion son choix s’est porté sur le PS. Sa présence est en tout cas la surprise du chef.

  • Marc Gilbert est le commandant de la zone de secours du Val de Sambre. Il fut président de la Fédération des sapeurs pompiers et l’artisan de la réforme des zones de secours.

Journaliste : Arnaud Wéry
Développeur: Cédric Dussart & Joachim Krieger
Photos: Belga

LIRE AUSSI | Vedettes sur les listes : ça peut rapporter

VERS NOTRE RUBRIQUE POLITIQUE