Pourquoi ne parle-t-on pas tous la même langue dans le monde? (vidéo)

Il existe plusieurs milliers de langues parlées à travers le monde. Laly se demande pourquoi. Nous lui avons parlé de l’origine des langues, du début de la parole, de l’évolution et de la transformation des langues vivantes ainsi que du langage non verbal.

Adeline Nonet
Pourquoi ne parle-t-on pas tous la même langue dans le monde? (vidéo)

Il existe plusieurs milliers de langues parlées à travers le monde. Si les linguistes (spécialistes du langage) n’ont pas tous le même avis sur la question, on estime qu’actuellement, on peut en compter environ 7000. Laly nous a demandé pourquoi.

Notre réponse se trouve dans la vidéo en haut de l’article

Le mandarin, la langue la plus parlée dans le monde

La plus utilisée est le mandarin (une langue parlée en Chine).

Plus d’un milliard de personnes la pratiquent tous les jours ! Viennent ensuite l’espagnol et l’anglais, parlés chacun par environ 400 millions d’individus chacun.

À côté de ces grandes langues internationales, il existe une multitude de langues moins répandues, comme les dialectes. Ce sont des variants locaux d’une langue. Les différentes formes de wallon sont, par exemple, parmi les principaux dialectes de notre pays. Dérivés du français, ils possèdent également des influences germaniques. Avant la Première Guerre mondiale, elles étaient les principales langues parlées en Wallonie ! Avec les années, elles ont laissé leur place au français.

Des milliers de langues en danger d’extinction

On estime que 3 000 à 4 000 des langues actuelles auront disparu à la fin du siècle ! Pourquoi ? C’est une question de transmission. La majeure partie d’entre elles sont des langues locales qui sont davantage parlées par les personnes plus âgées. Si les plus jeunes ne les parlent pas, ils ne peuvent pas les transmettre aux générations suivantes. Elles sont donc condamnées à mourir avec leurs derniers locuteurs (ceux qui les parlent).

Mais il n’y a pas que cela. C’est aussi une conséquence de la mondialisation. Aujourd’hui, on communique beaucoup avec d’autres pays. Pour se comprendre, il faut un langage commun. On apprend donc les langues les plus parlées, par facilité de compréhension. Ces langues s’imposent progressivement. De moins en moins de personnes maîtrisent ainsi les langues locales. C’est le cas chez nous, avec les formes de wallon disparaissent derrière le français.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...