Contenu de partenaire

L’adolescence, une période sensible…

L’adolescence s’inscrit dans un mouvement de rupture par rapport à l’enfance. Cette période " d’entre deux ", sans point de repère, fiable constitue l’essence même de " la crise " d’adolescence…

Régie des Médias Régionaux
L’adolescence, une période sensible…

Pour l’Organisation Mondiale de la Santé, l’adolescence est "la période de croissance et de développement humain qui se situe entre l’enfance et l’âge adulte, entre 10 et 19 ans". C’est une période de transition qui se caractérise par un rythme de croissance élevé et des changements psychologiques importants, mais aussi la remise en cause des repères affectifs, éducatifs, culturels, et familiaux pour en rechercher d’autres à l’extérieur…

Toujours selon l’OMS, l’apparition de la puberté marque le passage de l’enfance à l’adolescence. En 2015, on évaluait le nombre d’adolescents à 1,2 milliards, soit un sixième de la population mondiale.

Les 3 phases de l’adolescence

• La phase d’opposition: elle survient chez la fille entre 12 et 13 ans et chez le garçon entre 12 et 15 ans. Elle est marquée par un comportement imprévisible, qui questionne les règles, et permet de se construire par opposition. Enfin, cette période correspond à une plus grande conscience de soi, là où l’enfant avait plus tendance à s’identifier à ses parents. On assiste en parallèle au début du changement physiologique et physique de l’adolescence: l’émergence de la pulsion sexuelle et le changement corporel.

• La phase "d’affirmation du moi": elle a lieu chez la fille entre 13 et 16 ans, et chez le garçon entre 15 et 17 ans. L’adolescent marque alors un souhait de plus grande indépendance et liberté, et remet en cause les valeurs transmises. C’est le moment où l’on parle de "conflit des générations". Papa et Maman ne sont plus ces "héros" que l’on croyait intouchables et invulnérables. Il existe, dans la société observée, d’autres individus qui se révèlent intéressants. Les repères changent.

• La phase d’indépendance: elle survient chez la fille entre 16 et 18 ans, et chez le garçon entre 18 et 20 ans. A ce moment, le jeune trouve souvent une indépendance affective, et construit son avenir économique. Il accepte et est capable de se passer de ses parents. Cette phase est facilitée par les relations de couple, le début de l’université ou du monde du travail. Par contre, le chômage et la précarité peuvent freiner l’entrée dans l’âge adulte.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...