Contenu de partenaire

Enseignement technique: spécificités et débouchés

Au terme du 1er degré commun (1ère et 2ème secondaires), l’élève peut choisir de se diriger vers l’enseignement technique ou professionnel. L’enseignement technique peut être organisé en section de transition et de qualification. Zoom sur ces deux filières particulières.

Régie des Médias Régionaux
Enseignement technique: spécificités et débouchés

Le plus souvent encore, l’enseignement technique est choisi par dépit en raison de redoublements successifs dans le général. C’est dommage quand on sait que ces filières assurent une formation plus concrète aux jeunes, tout en autorisant l’accès à des études supérieures par la suite. Certains lycéens, conscients de leur vocation future, choisissent toutefois d’y entrer de leur plein gré. C’est le cas de Maxime, 16 ans, étudiant en technique de transition, option arts, en 5ème année. "Je suivais l’enseignement général jusque l’année dernière, explique-t-il, mais ma grande passion, c’est le dessin. Rester en général n’avait donc pas beaucoup de sens en regard de mon avenir. M’orienter vers l’enseignement technique de transition représentait le choix le plus rationnel et je suis ravi de l’avoir opéré."

Quelles différences entre le général et le technique de transition ?

L’enseignement technique de transition (TTr) est dispensé aux 2ème et 3ème degrés, et une 7ème année préparatoire à l’enseignement supérieur peut être organisée au terme du 3ème degré. Un Certificat d’Enseignement Secondaire Supérieur (CESS) est par ailleurs délivré à l’élève qui réussit sa 6ème TTr.

L’enseignement artistique s’organise exactement de la même manière que l’enseignement technique, si ce n’est que les cours à option relèvent de disciplines artistiques et non techniques.

Dans leurs principes généraux, il n’y a pas beaucoup de différences entre l’enseignement général et l’enseignement technique de transition. En effet, tous deux poursuivent les mêmes objectifs, à savoir, "préparer la poursuite des études jusqu’au niveau de l’enseignement supérieur, tout en offrant des possibilités d’entrer dans la vie active".

En réalité, la différence se situe surtout au niveau de la grille horaire. Là où l’enseignement technique de transition propose une option groupée (de 8 à 10 heures) pour enseigner des matières de type "techniques" (par exemple l’informatique, les sciences appliquées, les sciences économiques, etc.), l’enseignement général se concentre sur le renforcement de matières dites "générales" telles que les mathématiques, les sciences, la 3ème langue, etc.

Pour plus d’informations sur les cours et les grilles horaires des différents types d’enseignements, consultez les "Cadres de références de l’enseignement secondaire de plein exercice" sur le site Enseignement.be

Technique de transition ou de qualification ?

L’enseignement technique de qualification (TQ) est lui aussi dispensé aux 2ème et 3ème degrés et une 7ème année complémentaire ou qualifiante peut être organisée au terme du 3ème degré. Concrètement, l’enseignement technique de qualification allie une formation technique et pratique.

À la fin de leurs études, les élèves qui le suivent obtiennent le CESS (Certificat d’Enseignement Secondaire Supérieur) et une qualification, c’est-à-dire un accès direct à un métier.

Concrètement, l’enseignement technique de qualification est davantage tourné vers la pratique que l’enseignement technique de transition: il comporte d’ailleurs des heures de stage. La différence est aussi sensible au niveau de l’apprentissage. Là où les techniques de transition enseignent d’abord la théorie pour l’appliquer ensuite, les techniques de qualification, en revanche, favorisent l’apprentissage à partir de la pratique.

À la fin de ses études en technique de qualification, l’élève peut soit directement entrer dans le monde professionnel en exerçant le métier pour lequel il a été formé, soit décider de suivre des études supérieures. Dans ce dernier cas, le choix est relativement vaste.

A noter qu’un élève issu de l’enseignement technique de qualification peut passer en technique de transition si ses résultats sont suffisamment satisfaisants.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...