Ces citoyens qui veulent secouer les élus

Voter et puis se taire? Pas question, disent de nombreux citoyens qui ont décidé de suivre attentivement la politique de leur Commune. En usant de leur droit d’interpellation au conseil communal. Ou bien en mobilisant les habitants autour de thématiques. Objectif: inspirer les prochains programmes électoraux.

L’interpellation citoyenne sans réponse concrète ne sert à rien

Consulter

Démocratie directe : Mons propose, Mons dispose

Consulter

À Tournai, «?Les jeunes donnent de la voix?»

Consulter

Depuis 35 ans, les citoyens interviennent aux conseils communaux de Malmedy

Consulter

Sombreffe: depuis 3 ans, les futurs candidats de DéFI vont à chaque conseil communal pour interroger et exister

Consulter

Interpellations citoyennes : «?Considérés comme les emmerdeurs?»

Consulter

Malmedy: cela fait 30 ans qu’il n’a pas raté un conseil communal!

Consulter

Perwez: quand l’interpellation citoyenne tourne mal

Consulter

Paroles citoyennes : démocratie d’élevage ou démocratie sauvage??

Consulter

VIDÉO | Dans le Brabant Wallon, on tente de diriger le politique plutôt que d’être dirigé par lui

Consulter