À la télé ce mardi soir: le raisin face aux enjeux climatiques

Face aux enjeux climatiques, la culture du raisin en France et en Europe doit trouver de nouvelles solutions.

 Fortement exposé aux pesticides, le raisin va devoir trouver de nouvelles façons de pousser s’il veut encore séduire les consommateurs.
Fortement exposé aux pesticides, le raisin va devoir trouver de nouvelles façons de pousser s’il veut encore séduire les consommateurs. © Eclectic 

Quels secrets se cachent derrière vos plats, aliments préférés, vêtements ou produits ménagers ? Tromperies culinaires, contrefaçons, juteux business… À travers les documentaires-conso de France Télévisions, nos produits phares passent à table !

Savez-vous que le raisin de table n’a rien à voir avec le raisin à vinifier ? Les grappes voluptueuses et gorgées de soleil qui signent la fin de l’été lorsqu’elles arrivent sur les étals sont des variétés bien différentes des cépages mis en bouteilles. En France, des producteurs passionnés récoltent avec soin les variétés anciennes et labellisées comme le Muscat de Ventoux, ou le Chasselas de Moissac. Des produits d’exception qui se vendent beaucoup moins bien que le raisin Italia, dont les gros grains croquants inondent les supermarchés.

Le raisin de demain

Mais le raisin de demain, c’est celui créé dans les laboratoires des multinationales de la semence. Ces nouvelles variétés de raisin ont la spécificité d’être sans pépin, elles sont aussi très rentables pour les producteurs, et peuvent avoir des saveurs étonnantes, comme le raisin “Cotton Candy”, au goût surprenant de “barbe à papa”, créé par un semencier californien.

Comment reconnaître les raisins de qualité ? Et comment savoir si les grains que l’on achète ne contiennent pas de pesticide dangereux ?

De nouveaux enjeux pour la préservation de l’environnement

Car le raisin est un des fruits les plus contaminés aux pesticides. Si la surface dédiée à sa production en France ne représente que 5% des terres agricoles, sa culture nécessite 20% de la totalité des pesticides utilisés pour toute l’agriculture française.

Un des enjeux de la filière est donc de réussir à commercialiser prochainement un raisin qui soit capable de résister aux principales maladies de la vigne, l’oïdium et le mildiou. Une variété de raisin blanc créée par une équipe de chercheurs a des résultats très prometteurs, elle permettrait de réduire de 90% l’utilisation des pesticides par les producteurs…

France 5, 21.05

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...