À la télé ce mercredi soir: Annette Zelman, victime de l'amour

À l’occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de la Shoah, France Télévisions nous raconte l’histoire vraie d’Annette Zelman.

F.G.
 Ilona Bachelier campe une Annette Zelman pleine de vie et dont l’amour conduira à la déportation.
Ilona Bachelier campe une Annette Zelman pleine de vie et dont l’amour conduira à la déportation. ©© Hassen BRAHITI – FTV 

En 1978, Serge Klarsfeld publie Le Mémorial de la déportation des Juifs de France dans lequel il cite les 76 000 noms des Juifs déportés depuis la France et mort ou exécutés entre 1940 et 1944. Parmi ceux-ci Annette Zelman a "l’honneur" de quelques lignes évoquant un destin particulier: "Dans ce convoi n° 3 est partie une jeune fille de 20 ans, Annette Zelman, Française coupable non seulement d’être juive, mais d’oser aimer et être aimée par un Français non juif." Annette fut en effet dénoncée à la Gestapo par le père de son fiancé…

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...