Magellan, le Papotin ou le match d’ouverture Qatar - Équateur… Que regarder à la télé ce week-end ?

Quelques programmes épinglés dans les grilles du week-end.

X.D.
M.U.

1.Samedi 19 novembre: Les Rencontres du Papotin - France 2, 20 h 30

Depuis la rentrée, France 2 propose épisodiquement un nouveau magazine d’interviews le samedi en début de soirée: Les rencontres du Papotin.

Il a ceci de particulier qu’il est proposé par Éric Toledano et Olivier Nakache, le duo de réalisateurs derrière des films à succès comme Intouchables, Le sens de la fête, Hors normes… Ceux-ci ont voulu retranscrire en télé l’ADN du journal Le Papotin, dont la rédaction (40 à 50 jeunes) est composée de journalistes non professionnels, porteurs de troubles du spectre autistique.

Fondé en 1990 par Driss El Kesri, éducateur à l’hôpital de jour d’Antony, le journal fonctionne comme un vrai média. Tous les mercredis matin, les journalistes atypiques se retrouvent pour une conférence de rédaction animée par Julien Bancilhon, rédacteur en chef de la publication et psychologue. Ils discutent des articles et interviews de personnalités qui composeront la prochaine édition du journal.

Dans cette version télévisée signée par les sociétés de production Kiosco TV et Quad + TEN, une personnalité est interviewée sans filtre et sans animateur vedette. Lors de cette rencontre, les règles du jeu sont simples: "On peut tout dire au Papotin, mais, surtout, tout peut arriver !" (exemple ci-dessous avec Gilles Lelouche).

Julien Doré ouvre la série

Et cela tombe bien, puisque l’invité du troisième numéro est le chanteur Julien Doré. Révélé lors de La Nouvelle Star en 2007, où il a marqué le jury et le public par ses reprises étonnantes, le chanteur gardois a bien mené sa barque, se distinguant par un univers plutôt original au sein d’une chanson française assez formatée. Très actif sur les réseaux sociaux, il partage régulièrement son amour pour ses deux chiens, des bergers blancs suisses, nommés… Simone et Jean-Marc. Cette interview sera l’occasion pour lui de revenir sur son rapport complexe et parfois douloureux avec l’école, mais aussi de partager des moments musicaux drôles et émouvants.

2.Samedi 19 : « L’incroyable périple de Magellan » - ARTE, 20H50

C’est sûr que Magellan n’avait peur de rien, et sûrement pas de l’inconnu.
C’est sûr que Magellan n’avait peur de rien, et sûrement pas de l’inconnu.

Réalisé par François De Riberolles, ce documentaire (en deux parties de 50 minutes) relate l’incroyable histoire de Fernand de Magellan, né dans la petite noblesse du Nord du Portugal et qui, au XVI siècle, a le projet de franchir le rempart de l’Amérique au-delà des côtes brésiliennes, là où personne ne s’est encore aventuré, de traverser le Pacifique et de ramener des îles Moluques (Indonésie) une épice qui vaut de l’or: le clou de girofle.

3.Samedi 19: «Saint-Georges, le Mozart noir» - France 4, 00 h 03

Ce film de José Bakonga relate l’histoire, totalement oubliée, de la vie et de l’œuvre du Chevalier de Saint-Georges. Ce personnage de couleur, né esclave en Guadeloupe, devint colonel dans l’armée du nord durant la Révolution française de 1789, à la tête de 1 000 soldats noirs. Mais c’était aussi un musicien prodige, contemporain de Mozart (décédé en 1 791) et qui enthousiasma de son vivant et par ses concerts le public du nord de la France.

4.Dimanche 20 : Match d’ouverture du Mondial Qatar-Equateur - La Une, 16 h 50

Un de ces fameux stades construits dans le désert du Qatar.
Un de ces fameux stades construits dans le désert du Qatar. ©BELGAIMAGE

Voilà, elle débute cette fameuse Coupe du monde dite "de la honte" avec, comme c’est la tradition, le pays organisateur qui ouvre le bal. On aura donc droit à Qatar - Équateur, soit un duel entre la 50e et la 44e nation mondiale. Pas vraiment une grande tête d’affiche donc mais ce sera l’occasion de découvrir un des fameux stades climatisés qui ont fait tant de victimes et de vérifier s’il y a du monde dans les gradins (des vrais spectateurs, pas des faux supporters).

5.Dimanche 20: «Le sens de la fête» - TF1, 21 h 10

Réalisé par les auteurs d’"Intouchables" et de "Hors normes" (et de l’émission du Papotin chroniquée ci-dessus), ce film est un peu le dernier grand rôle du comédien (et auteur) Jean-Pierre Bacri, décédé en 2021, les comédies "avec Bacri" étant devenues au fil des années un genre en soi, portées par ce personnage à la fois écorché, bougon et terriblement "cash" qu’il trimballait d’une histoire à l’autre. Ici, il est un organisateur de mariages qui se retrouve aux commandes d’une soirée assez compliquée.