Que regarder ce week-end? "37°2 le matin", Sébastien ou Fifi Brindacier...

Samedi37°2 le matin (ARTE, 20 h 50)

Que regarder ce week-end? "37°2 le matin", Sébastien ou Fifi Brindacier...
Jean-Hugues Anglade et Béatrice Dalle dans «37°2 le matin», à revoir en version longue.

Le plus gros succès du regretté Jean-Jacques Benneix, décédé voilà quelques jours et qui incarna avec Besson, une mini-nouvelle vague, plutôt esthétisante, du cinéma français. Sortie en 1986 , cette histoire d’amour fou et de cavale, fit de Béatrice Dalle une star sexy et sulfureuse et donna à Jean-Hugues Anglade l’un de ses rôles les plus populaires. C’était tiré d’un roman fiévreux de Philippe Djian. Diffusion ici en version longue (210 minutes, plus de 3 heures).

SamediLes années Sébastien (C8, 19 heures)

 Petit retour sur les grands moments de télé de Sébastien, sélectionnés par lui-même.
Petit retour sur les grands moments de télé de Sébastien, sélectionnés par lui-même. ©RUSSEIL Christophe/FTV

Alors qu'il vient d'annoncer (mais ce n'est pas la première fois) qu'il arrête la télé, revoici Patrick Sébastien en mode compile. Diffusés respectivement pendant 20 ans et 13 ans, "Le Plus Grand Cabaret du monde" et "Les Années bonheur " furent ses deux émissions emblématiques. L'imitateur devenu animateur (le plus bavard de France) revient sur des moments marquants de ces émissions dont il propose une version remontée.

DimancheDamien veut changer le monde (TIPIK, 20h05)

Dans cette comédie de Xavier De Choudens, le dénommé Damien, surveillant, découvre que l’un de ses élèves de l’école, Bahzad, est menacé d’expulsion car sa mère, réfugiée syrienne, n’a plus de titre de séjour. Il décide de reconnaître Bahzad comme son fils, ce qui permettrait de régulariser la situation. Mais Bahzad n’est pas le seul enfant dans ce cas! Une comédie touchante et qui en prime sensibilise à un problème de société parmi les plus douloureux du moment.

DimancheFifi Brindacier, version ballet à Helsinki

 Une version surprenante des aventures de la petite héroïne scandinave.
Une version surprenante des aventures de la petite héroïne scandinave.

Fifi Brindacier, une héroïne imaginée par la romancière Astrid Lindgren et demeurée mythique pour certaines générations, une gamine délurée et dotée de certains pouvoirs magiques, toujours entourée de ses jeunes voisins Tommy et Annika. On la retrouve ici… sur la scène de l’opéra d’Helsinki où ce sont les danseurs du corps de ballet de l’Opéra National de Finlande qui revisitent les aventures de l’héroïne préférée des petits Scandinaves. Un ballet pas du tout classique, qui mélange allègrement les genres, dans des costumes colorés.