Les nouvelles bobines des César

La cérémonie qui récompense le cinéma français a fait peau neuve. Parité, mixité et ouverture en ligne de mire.

Élise LENAERTS
Les nouvelles bobines des César
Aux commandes de la soirée, Marina Foïs, une des personnalités à l’origine du changement. ©Photo News

Les César, c’est pour ce soir. Cette 46e édition ne ressemblera à aucune autre. À cause de la pandémie, bien sûr, mais aussi parce qu’elle inaugure le premier tour de manège de la nouvelle Académie. Souvenez-vous, juste avant l’arrivée du Covid, la ronflante institution récompensait Roman Polanski, provoquant une vague d’indignation. Le sacre du réalisateur accusé de viol, reflétait la politique d’entre-soi et la misogynie qui régnaient au sein de l’Académie gouvernée par Alan Terzian et toute sa clique de vieux monsieurs.