Un générique TV dans le rétro: «Dawson»

Si aujourd’hui certaines plateformes proposent l’option de le zapper, le générique reste un élément capital pour une série. Cet été, on revient sur la genèse de certains.

M.U.

Série pour ados qui a été diffusée sur TF1 entre 1999 et 2003, Dawson a une histoire un peu compliquée au niveau de son générique. En effet, les producteurs comptaient obtenir les droits de la chanson Hand in my pocket d’Alanis Morissette.

Mais cette dernière refuse. Les producteurs se rabattent alors sur Run like mad, d’une autre chanteuse canadienne, Jann Arden.

Le contrat est signé. Sauf que la chaîne WB qui diffuse la série leur demande d’écouter I don’t want to wait de l’Américaine de Paula Cole. Et ils craquent!

Cette chanson a été inspirée à Paula Cole par son grand-père: «J’ai écrit I don’t want to wait durant l’été 1996 juste avant l’enregistrement de mon deuxième album. Ce jour-là, j’avais l’impression que mon grand-père allait mourir et la chanson est arrivée très rapidement, en une seule fois, en un éclair. Et mon grand-père est décédé à la sortie de mon album. I don’t want to wait parle des cycles qui se répètent et de l’influence que mon grand-père a eue sur mon père. Je ne dirais pas que je savais que la chanson serait un succès mais j’ai vraiment senti que quelque chose de lumineux et d’accrocheur ressortait du refrain».

La chanson de Jane Arden sera tout de même gardée pour certains pays, dont la France, pour la 1re saison.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...