Un générique TV dans le rétro: «Downton Abbey»

Si aujourd’hui certaines plateformes proposent l’option de le zapper, le générique reste un élément capital pour une série. Cet été, on revient sur la genèse de certains.

M.U.

Un labrador qui gambade aux côtés de son maître, un château au loin, puis une clochette qui retentit dans une salle sombre… Le décor de Downton Abbey, série créée par Julian Fellowes, est planté dès le générique. Les fans savent évidemment que c'est le château de Highclere qui sert de décor à la série.

Quant au visuel du générique, il est signé par une compagnie de design dénommée Huge Designs, responsable, entre autres, des génériques de Case Histories, Any Human Heart ou encore Marchlands.

Enfin, la musique a été composée par l’Écossais John Lunn (Hotel Babylon (2006), Little Dorrit (2008)) et s’intitule Did I Make the Most of Loving You?

Invité du festival Série séries en juillet 2015, John Lunn avait détaillé sa méthode de travail: «Je ne commence pas à écrire sans avoir vu les images, explique John Lunn. C’est la seule manière pour que ça fonctionne.» Les premières images l’ont inspiré. «D’abord, grâce à la scène du train, très rythmée avec ce tatatatata, puis le télégramme, angoissant, et la maison qui apparaît, majestueuse. Et enfin, les domestiques, qui ont une allure très rythmée aussi. J’ai créé 30 secondes comme ça, sans savoir que je travaillais sur le générique.»