Musique: ce qu’il faut retenir de 2022

Il s’en est passé des choses cette année dans le petit monde de la musique. On vous en rappelle l’essentiel.

Fanny Guillaume

Ils ont marqué l’année

L’année a débuté avec le sacre de Stromae. Un album salué, une prestation buzz au JT de TF1, un avatar et une tournée des festivals dont le légendaire Coachella: l’artiste belge de l’année.

La reine Beyoncé a une nouvelle fois marqué les esprits avec Renaissance, un album aux accents dance vintage alors qu’ Harry Styles a, lui, sorti le tube de l’année avec As it Was extrait de Harry’s House. Il a également rempli les stades du monde entier avec son Love on Tour. Fin de l’année, la tornade Taylor Swift a affolé les compteurs des plateformes de streaming avec la sortie de Midnight, un album introspectif terriblement bien produit.

Enfin, en France, c’est Lomepal qui tire son épingle du jeu. Délaissant quelque peu le rap pur et dur, il glisse doucement vers la chanson avec le somptueux Mauvais ordre.

Des révélations géniales

Les grosses machines ont cartonné mais quelques jeunes pousses ont réussi à poindre le bout de leur nez.

On retiendra notamment la pépite espagnole Rosalia qui a cassé les codes de la musique pop latine ; mais aussi le duo d’Anglaise Wet Leg (choisie par Harry Styles pour assurer sa première partie) ou encore la jeune Gayle (18 ans) dont le tube abcdefu a trotté dans toutes les têtes.

Bruxelles, terrain de jeu des stars

Cet été, le stade Roi Baudouin a vibré au son de la pop et du rock. Rarement il y a eu tant de concert organisé sous l’Atomium.

Musique: ce qu’il faut retenir de 2022
©ÉdA Mathieu Golinvaux

Et quels concerts: les Rolling Stones, Ed Sheeran par deux fois et quatre stades complets pour Coldplay. De quoi déjà rêver à l’été 2023.

Le show historique du Super Bowl

Si on a déjà oublié l’affiche de ce 56e Super Bowl, le concert de la mi-temps restera, lui, dans les mémoires.

Confié pour la première fois au maître du rap, Dr. Dre, celui-ci avait convié ce que le rap US fait de plus légendaire. Eminem, Mary J. Blige, 50 Cent, Kendrick Lamar et Snoop Dog ont rendu hommage à la ville de Los Angeles (où se déroulait le match) dans un show à la mesure de la démesure. Mythique.

La victoire symbolique de l’Ukraine à l’Eurovision

L’Eurovision 2022 aura été marquée par la guerre en Ukraine. Tant et si bien que les candidats aux concours savaient en y allant que c’était perdu d’avance…

Avec leur hymne Stefania, Kalush Orchestra a réuni l’Europe autour d’un même combat. Malheureusement, Kiev ne pourra accueillir le prochain concours mais l’Ukraine sera de nouveau dans tous les cœurs.

La nouvelle vie de Kate Bush

Il aura suffi d’une scène dans Stranger Things pour exhumer Kate Bush et son tube Running up that Hill. L’Anglaise aurait peut-être préféré qu’on la laisse bien tranquille mais streamé plus de 800 millions (!) de fois en quelques semaines, la chanson de 1985 fut une découverte pour la génération Z qui en a fait son hymne.

Un exemple qui démontre surtout la force de frappe de Netflix qui a refait le coup en cette fin d’année avec Goo Goo Muck des Cramps qui sert de toile de fond à LA danse de Wednesday dans la série du même nom réalisée par Tim Burton.

Elton John dit au revoir à l’Amérique

Il l’a juré-promis-craché: Elton John a clos le chapitre américain de sa carrière avec une dernière tournée au pays de l’Oncle Sam qui s’est achevée le 20 novembre au Dodger Stadium de Los Angeles… Là où il avait fait sensation en 1975, arborant une combinaison à paillettes aux couleurs de l’équipe de base-ball des Dodgers. La boucle est bouclée, donc.

Non sans émotions puisque, rappelons-le c’est tout les États-Unis et plus particulièrement Los Angeles qui accueilleront Elton John à bras ouverts au début de sa carrière: la boîte de nuit Le Troubadour ayant été témoins de ses premiers pas sur scène.

Britney Spears délivrée

Musique: ce qu’il faut retenir de 2022
©AFP

Britney Spears. À 41 ans, la chanteuse qui ne pouvait plus ni gérer ses choix de carrière, ni son argent ni même sa vie personnelle depuis 13 ans, a enfin réussi à se débarrasser de son père Jamie Spears et de l’avocat Andrew Wallet.

Une renaissance pour Britney qui en a profité pour se marier et signer un duo avec Elton John. Mais pas de retour en studio pour le moment: elle a bien des choses à rattraper.

Kanye West touche le fond

Musique: ce qu’il faut retenir de 2022
©AFP

Quitté par sa femme à la fin de l’année dernière, Kanye West continue sa lente descente aux enfers. 2022 aura été l’année de Donda 2, un album au succès mitigé mais surtout une année marquée par les scandales.

Déclarations antisémites, soutien aux suprémacistes blancs pendant la Fashion week (le slogan "White Lifes Matter" a été apposé sur un de ses t-shirts)… Il finit par perdre ses contrats avec Adidas et Balenciaga.

Ils nous ont quittés

De nombreuses figures marquantes ont tiré leurs révérences cette année. On pense Arno (72 ans), évidemment mais aussi au pionnier du grunge, Mark Lanegan (57 ans). Le batteur des Foo Fighters, Taylor Hawkins (49 ans) est décédé de façon soudaine avant un concert en Colombie. Soudaines aussi les disparitions d’ Andy Fletcher (61 ans), membre de Depeche Mode et de Coolio (58 ans).

On pointera aussi les décès de Régine (92 ans) ; du compositeur grec des Chariots de feu, Vangelis (79 ans) ; de la chanteuse Dani (77 ans) ; du rockeur Jerry Lee Lewis (87 ans) ; de la star de Greace, Olivia Newton-John (73 ans) ; de Christine McVie (79 ans), membre fondateur et fondamental de Fleetwood Mac et, dernièrement de Terry Hall (63 ans) qui avait fondé le groupe post-punk The Specials.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...