Selah Sue multifacettes

La Belge Selah Sue explore les nombreuses facettes de sa personnalité dans un album concept résolument optimiste.

Fanny Guillaume

Ça faisait longtemps qu'on n'avait plus entendu parler d'elle: à part un très joli mini-album de 4 titres (Bedroom)sorti en 2020, Selah Sue se faisait plutôt discrète. "J'avais fait tellement de concerts que j'en avais vraiment marre: il fallait que j'arrête. D'ailleurs, j'avais toujours dit à mon management quand j'ai commencé à 18 ans: "Je vais travailler 10 ans et après j'aurais des enfants!" Et, exactement 10 ans après mes débuts, j'étais enceinte de mon premier bébé. Je ne savais pas quand je reviendrais mais je voulais en avoir vraiment envie. Le succès ne m'a jamais intéressée. C'est quelque chose qui vient et qui s'en va et je n'ai jamais été accro à ça. C'est aussi pour ça que ça ne m'a jamais fait peur de m'éloigner durant un long moment, parce que je savais que lorsque je reviendrais, que ça marche ou pas, je trouverais ma voie."