INTERVIEW | Les Frangines, «sœurs» optimistes: «Nous avons envie de véhiculer quelque chose de positif»

Les Frangines, qui ne sont pas sœurs, sont comme Rémy Bricka: elles voient la vie en couleur. Rencontre avec de vraies optimistes.

Marc Uytterhaeghe

Elles s’appellent Les Frangines, mais elles n’en sont pas. Anne Coste et Jacinthe Madelin sont «juste» des amies qui ont suivi un même parcours, au point un jour de vouloir faire de la musique ensemble. Sorti l’an dernier, leur premier album est porté par le single Donnez-moi (29,4 millions de vues sur Youtube, plus de 13 millions d’écoutes sur Spotify), écrit avec la complicité de Vianney. Un single au ton positif qui résume bien celui du disque, ressorti avant les fêtes dans une version Deluxe. S’il fallait les associer à une «maison», on citerait Vianney évidemment, mais aussi Boulevard des Airs.