Rock Werchter 2019: nostalgie et crème solaire

La plaine de Werchter a fermé ses portes dimanche soir, après quatre jours de concerts. Retour sur les temps forts.

Élise LENAERTS
Rock Werchter 2019: nostalgie et crème solaire
Werchter a encore fait le plein et a bouclé ce week-end par le concert de Muse. ©Matrhieu Gloinvaux

C’est sur une note familière que s’est clôturé le festival de Werchter hier soir. Muse, le groupe de rock mené par Matthew Bellamy se produisait pour la septième fois depuis leur première participation, en 2000. Le trio britannique n’était pas le seul client fidèle de cette année. Parmi les 97 groupes qui ont animé les quatre scènes de la plaine, une grande majorité connaissait déjà les lieux. Des valeurs sûres, c’est ce qui fait l’identité du festival flamand depuis quarante ans. Le concert acclamé de The Cure, le vendredi soir, en a témoigné. Le groupe de rock britannique, le plus attendu cette année, a tenu toutes ses promesses en offrant un moment inoubliable aux festivaliers. À 60 ans, Robert Smith et les siens en ont encore dans le ventre!