Gauvain Sers persiste et signe

Gauvain Sers garde le cap. Sur «Les oubliés», on pense toujours à Renaud. Mais pas seulement.

Marc Uytterhaeghe

Révélé en 2017, Gauvain Sers n'a pas changé son fusil d'épaule. Et tant pis pour ceux que cela énerve (Christine Angot en premier). «J'ai essayé de travailler comme je l'avais fait sur le premier album et de ne pas trop me poser de question, parce que sinon, après, on ne dort plus», a-t-il confié à RTL.