Loïc Nottet champion belge du droit d’auteur en 2018

Toutes nations confondues, Loïc Nottet occupe la 5e place du classement des droits d’auteur répartis en Belgique en 2018, sur base de l’utilisation constatée en 2017. Sa chanson «Million Eyes», écrite avec Amy Morrey, est le premier titre belge du classement.

Loïc Nottet champion belge du droit d’auteur en 2018

Loïc Nottet est l’artiste belge qui a gagné le plus de droits d’auteur l’année dernière, grâce à sa chanson «Million Eyes», indique ce mercredi la Sabam, la société des auteurs. Toutes nations confondues, le chanteur occupe la 5e place du classement des droits d’auteur répartis en Belgique en 2018, sur base de l’utilisation constatée en 2017.

Le morceau qui a rapporté le plus de droits d’auteur en 2018 est «I Feel It Coming», écrit par Abel Tesfaye (The Weeknd) en collaboration avec le duo électro français Daft Punk. Il devance «Something Just like This», une collaboration entre The Chainsmokers et Coldplay, ainsi que «You Don’t Know Me» de Jax Jones ft. RAYE, un morceau écrit par le DJ anglais et le duo allemand Booka Shade.

La chanson «Million Eyes» de Loïc Nottet, écrite avec Amy Morrey, est le premier titre belge du classement, à la 5e place. Il devance de justesse «City Lights» de Pierre Dumoulin et Ellie Delvaux (Blanche), qui a représenté la Belgique au dernier concours Eurovision.

Jacques Brel avec «Ne me quitte pas» occupe, lui, la 18e place des morceaux qui ont rapporté le plus de droits d’auteur en 2018, 60 ans après son enregistrement.

Ces droits reviennent aux auteurs et aux compositeurs, pas aux interprètes.

En 2017, la Sabam a réparti près de 118 millions d’euros en droits d’auteur. Ses résultats complets pour l’année 2018 seront présentés en mai prochain.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.