À 120 ans, cap sur l’Asie et le Net

Deutsche Grammophon le célèbre label classique a lancé son 120e anniversaire à Pékin. Et ce n’est pas un hasard.

M.G.
À 120 ans,  cap sur l’Asie et le Net
Rachmaninov ou encore Carl Orff et ses Carmina Burana étaient au programme du concert anniversaire à Pékin. ©AFP

Deutsche Grammophon, la plus ancienne maison de disques du monde, a choisi de lancer les festivités de son 120e anniversaire à Pékin, mercredi soir. Un signe manifeste envers l’Asie et son immense marché culturel et musical. Le concert qui s’est déroulé sur le site même de la Cité impériale (et autrefois interdite) a mélangé influences chinoises et occidentales. Plusieurs vedettes actuelles du célèbre label jaune étaient présentes. On a pu, entre autres, entendre le deuxième concerto pour piano de Rachmaninov interprété par le Russe Daniil Trifonov accompagné du Shanghai symphony orchestra dirigé par Long Yu. Le public présent – quelque 1 200 spectateurs – a également pu entendre Carmina Burana de Carl Orff.