L’authenticité de l’autre Paul

Paul Weller fait partie de ces artistes stakhanovistes et qualitatifs dont on zappe parfois les albums tellement ils en produisent.

A.S.
L’authenticité de l’autre Paul

On n’a par contre pas raté ce True Meanings, vénérables et admirables, fingerpické au début, doux et calme tout le long. Et pourtant, ça accroche l’oreille et au fur et à mesure des notes, on est bien obligé de se rendre à l’évidence: tout arrêter et profiter du décor musical, harmonieusement arrangé, que le modfather crée autour de nous de sa voix nous évoquant parfois Bowie. Passant le cap de la soixantaine, Paul Weller n’a rien perdu de son authenticité qui trouve ici le titre parfait de cet album.