Les Belges des festivals (7/11) | Tamino: «C’est logique si tu regardes d’où vient le sang qui coule dans mes veines»

Ce sera le seul concert wallon de Tamino cet été. Entre culture belge et égyptienne, il faut aller voir le jeune Anversois sur scène.

Audrey Verbist
Les Belges des festivals (7/11) | Tamino: «C’est logique si tu regardes d’où vient le sang qui coule dans mes veines»
Tamino a grandi avec la double culture belgo-égyptienne et des influences musicales très diverses.

Rendez-vous pris au bar De Muze, dans le centre d'Anvers. Des chaises en bois dépareillées, dans le fond, une scène avec une batterie déjà montée. Et dans les oreilles, la guitare de Django Reinhardt reprise par le barman qui sifflote distraitement. «C'est un super endroit, je viens souvent ici, juste pour boire un verre, ou pour écrire des textes parfois. Il y a aussi des concerts de jazz. C'est un lieu un peu mythique parce qu'il existe depuis longtemps», dit Tamino.