Absent dix ans, MC Solaar revient avec un... «Sonotone»

Avec «Sontone», un single qui annonce son prochain album, MC Solaar fait son grand retour après dix ans d’absence. Prometteur.

Voilà un retour qui va faire du bruit! Très discret depuis la sortie de «Chapitre 7», son dernier album studio, Claude MC (48 ans) se rappelle aux bons souvenirs de ces fans en dévoilant «Sonotone», le premier single extrait de «Géopoétique», son prochain opus.

«Sonotone raconte quelqu'un qui vieillit et qui a envie de retrouver l'élixir de jouvence et la jeunesse, commente le rappeur au micro de RTL. Les quatre premières phrases, je les ai écrites il y a dix ans. Je fais toujours un morceau sur le temps qui passe. Que ça s'appelle «Obsolète» (1994) ou que ça s'appelle «Carpe Diem» (2007), et là j'ai trouvé quelque chose de différent. C'est la chrysalide et le papillon, la vie a trois actes. La personne vieillit, plus la chanson avance plus le flow est dynamique puis, à un moment donné, c'est la résurrection.»

Dans l'air du temps avec des sons un peu plus électroniques, MC Solaar a pris le temps de préparer son retour. «J'ai 19 titres de prêts, confirme-t-il dans les colonnes du « Parisien ». Il y a encore quelques petites choses à peaufiner. L'album va sortir dans quelques semaines. Il s'appellera «Géopoétique» parce que j'espère que ce sera un voyage et qu'il y aura de la poésie, un peu abstraite, même si je parle aussi ici et là de la vie des gens et donc un peu de politique. Mais il n'y a pas de gros thèmes inspirés par l'actualité.» Et ce, contrairement, par exemple, à Indochine dont le prochain album est également un des gros événements de la rentrée.

Dix ans pour se retrouver

Excepté quelques apparitions épisodiques dans les médias et avec la troupe des «Enfoirés», MC Solaar a profité de ces dix dernières années pour faire le point et se reposer.

«Je crois que j'ai vécu la vie normale, c'est-à-dire aller dans les musées, voir des amis en studio, prendre du recul, explique-t-il à RTL. J'en ai pris peut-être un peu beaucoup (rire). J'ai revécu une vie un peu plus lambda, moins stressante et moins trépidante. Vivre autre chose ça permet de se renouveler, d'être un peu différent. On se rend compte aussi dans cette absence que c'est un super truc. Il a fallu un manque pour se dire que j'ai bien choisi ma voie.»