Avec Rossini, Lemieux est l’amie du beau

Voici tout juste 17 ans, elle inscrivait le Canada dans l’histoire du Concours Reine Élisabeth. Marie-Nicole Lemieux revient en CD et concert avec Rossini.

Marie-françoise Gihousse

Elle a la générosité que l'on retrouve dans sa voix de contralto. Marie-Nicole Lemieux, c'est comme on dit un «sacré» personnage. Et la Québécoise n'a jamais oublié Bruxelles et le 27 mai 2000, jour où elle a remporté le Concours Reine Élisabeth, session chant. «Cette année, le 27 c'était de nouveau un samedi. Exactement comme voici dix-sept ans. Chaque année je me souviens. Je dois bien avouer que je ne pensais pas gagner. Mais c'est quelque chose qu'on n'oublie pas. Pour le concert des lauréats, toute ma famille était venue…»