Parenthèse hors du temps

La musique de Bertrand Burgalat est à la fois d’aujourd’hui et hors du temps, c’est-à-dire loin de la mode puisqu’il n’a jamais cherché à la suivre, à la fois ensoleillée et mélancolique, d’apparence simple et pourtant multicouche.

Sur les 19 titres de cet album, il y a 6 instrumentaux. C’est pour mieux donner de l’air, prendre le temps. C’est rare. Ça fait du bien. On passe des airs de bossa à la pop la plus planante, dansante parfois. Il y a quelques pépites sur ce 9e album. Les joyeux Le Zéphyr ou Sur les plages de la vie, dont le refrain vous collera à la tête. Le touchant L’enfant sur la banquette arrière, l’ironique Son et lumière ou le très noir Musées et cimetières. Des textes volontairement mystérieux, pour que chacun en fasse sa propre lecture. Et ne lui demandez pas de les expliquer, il se détournera de la question…