Éclectisme au rendez-vous

Les groupes s’enchaînent et ne se ressemblent pas. La preuve avec Kitty, Daisy and Lewis, Dropkick Murphys et Die Antwoord

F.G.

Le soleil a fait son retour et avec lui la musique si séduisante de Kitty, Daisy and Lewis une fratrie qui a fait du blues son leitmotiv. Look rétro, harmonica et contrebasse, ce groupe qui sent bon le poulet cajun et les eaux humides du bayou vient pourtant directement de Londres. Leur musique? Du rock bluesy qui fait bondir et donne envie de danser. En tous cas, sous la Pyramid Marquee, le public ne s’est pas fait prier et a mouillé le maillot.

Toute l’Irlande dans un groupe

Ils viennent directement du Massachusetts et leur musique réchauffe les cœurs comme une bonne accolade irlandaise, les Dropkick Murphys ont livré un set sans surprise: monotone mais efficace. Aussi rageur qu’ACDC mais avec la légèreté de l’accordéon, Dropkick Murphy a fait le show, sans plus.

Venus d’ailleurs

À l’autre bout de la plaine, sous le chapiteau de la Pyramid Marquee, se passait un curieux phénomène. Les Sud-Africains de Die Antwoord mettaient le feu avec leur hip-hop venu d’ailleurs. un régal pour nos voisins du Nord, une expérience assez opaque pour nos fragiles oreilles. Nous, on n’a toujours pas réussi à décoder ce rap loufoque et poussif mais les fans en ont redemandé.