Myriam Leroy écrit le roman d’une héroïne inconnue enterrée au cimetière d'Ixelles: "Pour la 2e guerre mondiale, on ne cite pas les femmes"

Myriam Leroy raconte l’histoire d’une jeune exilée russe qui s’est sacrifiée pour sauver des innocents. Une héroïne de guerre très moderne, décapitée à la hache sur ordre d’Hitler.

Audrey Verbist
 Myriam Leroy a du faire avec le peu de sources existantes sur la vie de cette femme décapitée sur ordre d’Hitler.
Myriam Leroy a du faire avec le peu de sources existantes sur la vie de cette femme décapitée sur ordre d’Hitler. © © Romain Garcin

En 2020, Myriam Leroy découvre par hasard dans une allée du Cimetière d’Ixelles la tombe de Marina Chafroff, morte en 1942, avec la mention "décapitée". On est en plein confinement et à ce moment, la journaliste, auteure et dramaturge bruxelloise est loin d’imaginer qu’elle fera de l’histoire de cette jeune exilée russe un livre.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...