Janne Teller renverse les perspectives pour aborder les questions de guerre et d’exil

Il y a 21 ans, Janne Teller écrivait « Guerre — Et si ça nous arrivait ? », un roman qui n’a rien perdu de son intérêt…

Fanny Guillaume
 Il y a 21 ans, Janne Teller signait un roman essentiel et poussait le jeune lecteur à se glisser dans la peau d’un réfugié.
Il y a 21 ans, Janne Teller signait un roman essentiel et poussait le jeune lecteur à se glisser dans la peau d’un réfugié. ©Éditions Les Grandes Personnes

L’invasion de l’Ukraine par la Russie a secoué nos certitudes et pour certains enfants, créé de nouvelles anxiétés.Face à leurs questionnements légitimes, les livres peuvent aider. Et il en est un, paru il y a 21 ans, qui refait surface: Guerre — Et si ça nous arrivait ? de Janne Teller. Un roman dans lequel l’autrice danoise inverse les perspectives en plaçant la zone de conflit en France et en obligeant le jeune lecteur à s’interroger sur les conséquences directes d’une foutue guerre.