Histoires de loup, enquêtes scandinaves, nouvelle Blanche-Neige… Les plus belles lectures du mois pour les enfants

L’image du loup a de tout temps alimenté les peurs des enfants. Mais aujourd’hui, le Grand méchant change de style. Et, ce mois-ci, on se passionne pour un polar scandinave palpitant et on vous conseille une revisite du conte de Blanche-Neige.

Fanny Guillaume
Histoires de loup, enquêtes scandinaves, nouvelle Blanche-Neige… Les plus belles lectures du mois pour les enfants
Le Grand méchant loup n’est plus celui qu’on croit. Aujourd’hui on le ridiculise, on détourne son image ou on l’utilise pour faire réfléchir. ©Mijade

Ce fameux Grand méchant loup a pris du plomb dans l’aile ces dernières années. Dents toujours acérées, griffes aiguisées, ventre affamé, il promène toujours bien sa grande carcasse dans de nombreuses histoires destinées aux petits mais n’est plus tout à fait ce personnage effrayant, source de cauchemars.

+ Retrouver ici notre décryptage

Notre avis sur les autres sorties

Histoires de loup, enquêtes scandinaves, nouvelle Blanche-Neige… Les plus belles lectures du mois pour les enfants

«Clue, 1. Crime à Alodden» de Jorn Lier (****)

Les jeunes lecteurs aussi ont droit à leurs polars haletants venus du nord.

Ici pas de pseudo-enquête autour d’un pétard dans une boîte aux lettres, c’est bien un cadavre que Cécilia découvre sur la plage.

Avec Leo, Uriel et le chien Ego, ils forment le quatuor de fins limiers CLUE.

Parfois sombre mais jamais glauque.

(C.Fi.)

Jorn Lier Horst, «Clue, 1. Crime à Alodden», Rageot, 192 p., 10 ans.

Histoires de loup, enquêtes scandinaves, nouvelle Blanche-Neige… Les plus belles lectures du mois pour les enfants

«Rosemonde, tu parles d’un prénom!» de Didier Lévy et Ronan Badel (***)

Rosemonde déteste son prénom de "mémère": c’est décidé, elle change d’identité. Mais pour s’appeler comment? Au terme d’une promenade avec son chien Charlus, elle trouvera peut-être une idée.

Une nouvelle petite héroïne au caractère bien trempé et à l’imagination débordante.

(F.G.)

Didier Lévy et Ronan Badel, «Rosemonde, tu parles d’un prénom!», Albin Michel Jeunesse, 4 ans.

Histoires de loup, enquêtes scandinaves, nouvelle Blanche-Neige… Les plus belles lectures du mois pour les enfants

«La maison des enfants trouvés» d’Évelyne Brisou-Pellen (***)

Par une nuit glaciale, une nonne découvre un bébé abandonné et le ramène à l’hôpital des Enfants Trouvés.

Dans ses langes se cache une moitié de carte à jouer… 13 ans plus tard, on retrouve le garçon qui lui aussi fait une surprenante découverte…

Une intrigue finement menée au cœur du Paris des Lumières.

(F.G.)

Évelyne Brisou-Pellen, Albin Michel Jeunesse, 12 ans.

Histoires de loup, enquêtes scandinaves, nouvelle Blanche-Neige… Les plus belles lectures du mois pour les enfants

Cette fois c'est la talentueuse autrice italienne Beatrice Alemagna qui s'empare de l'histoire bien connue pour en donner sa version. "En tout cas la version de sa belle-mère, note dans un sourire Claire Nanty, libraire à La Grande ourse à Liège. C'est un choix très intéressant posé par Beatrice Alemagna qui offre un point de vue tout aussi cruel et remet un peu en question la bonté de cette Blanche-Neige."

Ce qui frappe également c'est le soin apporté aux illustrations. "Pour la première fois, Beatrice Alemagna utilise la peinture, parfois sur des pleines pages. C'est très beau et il faut souligner le courage éditorial de La Partie qui a osé aller à contre-courant de ce qui se fait."

À noter que cet Adieu Banche-Neige est proposé dans un grand format avec reliure apparente cousue ce qui en fait un très bel objet également. Idéal pour un cadeau, par exemple.

Beatrice Alemagna, "Adieu Blanche-Neige", La Partie, dès 6 ans.