Jean-Christophe Rufin tutoie les sommets

Passionné par la montagne, où il possède un chalet, l’ancien Prix Goncourt y a situé son nouveau roman, "Les Flammes de Pierre".

Michel PAQUOT

Peut-on, par amour, quitter un métier qui est aussi sa passion? C'est ce que fait Rémy, le héros du nouveau roman de Jean-Christophe Rufin dont le titre, Les Flammes de Pierre, est aussi une arête de la chaîne du Mont-Blanc. Ce trentenaire a en effet abandonné Megève, où il était guide de moyenne montagne, pour la banlieue parisienne où il vivote comme placier en assurances. Il y a rejoint Laure, une banquière d'affaires qui a été quelques mois plus tôt sa cliente et dont il est tombé éperdument amoureux. Mais la cohabitation n'est pas tous les jours harmonieuse. Choix peu crédible? Que nenni: l'auteur s'est largement inspiré d'un ami guide, un Parisien qui a suivi son frère au pied des cols avant de revenir vers la ville. C'est la découverte de cette histoire qui lui a servi de déclic pour enfin écrire un roman montagnard.