Lancement record pour le tome 100 du manga One Piece: "250.000, c’est le tirage d’un prix Goncourt" (vidéos)

Avec 250.000 exemplaires en librairie, la publication du tome 100 de la série One Piece mercredi est le plus gros lancement jamais vu dans le manga en France, selon l’éditeur Glénat.

Glénat publie depuis 2000 la série signée Eiichiro Oda, démarrée en 1997 par celui qui est alors un jeune dessinateur prometteur, devenu aujourd’hui à 46 ans une légende de son art.

L’industrie derrière lui est désormais une machine bien huilée. En version originale, au Japon, ce tome 100 est paru début septembre. Et l’adaptation pour le petit écran devrait suivre rapidement.

"250.000, c’est le tirage d’un prix Goncourt", dit à l’AFP le responsable éditorial manga de Glénat, Benoît Huot.

Mais la comparaison s’arrête là: il s’agit d’une série, le prix est plus bas (6,90 euros, 10,75 euros pour l’édition collector), et le lectorat très jeune. Et par ailleurs, ce quart de million d’exemplaires est peu de choses face aux 490 millions vendus, tous tomes et toutes langues confondues, depuis près de 25 ans.

Ce mercredi, les fans du manga ont pris d’assaut les librairies spécialisées pour se procurer l’édition collector, comme à Lille et Paris.

One Piece raconte l’histoire de pirates en quête d’un trésor fabuleux, et d’un personnage qui veut devenir roi des pirates, Luffy, vêtu de son célèbre chapeau de paille.

L’originalité du scénario, le mystère des personnages, le dosage subtil entre humour, combats, émotions et flash-backs ont assuré un succès mondial.

Eiichiro Oda n’a pas fini de raconter cette histoire, même s’il ne peut pas dire lui-même combien de tomes il sortira encore avant de poser le point final.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.