Ce n’est pas encore sa lutte finale

Ex-pasionaria de la Gauche prolétarienne, Dominique Grange exhume les souvenirs de ses révoltes dans une autofiction mise en images par son mari, Jacques Tardi, et venue nous rappeler que la lutte des classes d’hier peut inspirer les combats d’aujourd’hui.

Michaël Degré

À 81 ans, Dominique Grange a encore le feu sacré. Il s'est même trouvé ravivé, voici une dizaine d'années, quand Nicolas Sarkozy a déclaré vouloir "liquider l'héritage de mai 68".