Marini, Lucky Luke, Largo Winch, etc.: nos 9 coups de cœur (ou de griffe) BD du 4 novembre

Le jeudi, c’est le jour de notre sélection bande dessinée. Avec, cette fois, des chapeaux mous, du cacao et un voyage dans l’espace. Entre autres plaisirs. Bonnes lectures.

Michaël Degré, Élise Lenaerts & Alexis Seny
Marini, Lucky Luke, Largo Winch, etc.: nos 9 coups de cœur (ou de griffe) BD du 4 novembre
«Noir Burlesque», Marini, Dargaud, 2021.

1Noir Burlesque

 Dargaud
Dargaud

Le résumé de l’éditeur

Années 1950. Une chambre d’hôtel, la nuit. Assis dans un fauteuil, un homme attend, un revolver à la main. Il s’appelle Slick et guette l’arrivée de Caprice, la femme qui l’a trahi. En ouvrant la porte, Caprice comprend aussitôt: il est venu pour se venger.

Quelques mois plus tôt, Slick a loupé un casse. Il doit de l’argent à son commanditaire, Rex, un boss de la mafia irlandaise. Ce dernier compte bien épouser Caprice, danseuse dans sa boîte de nuit, après avoir éliminé Slick du paysage.

Mais il s’est passé quelque chose entre Caprice et Slick. Il y a longtemps déjà, bien avant toute cette histoire. Ils étaient tombés amoureux. Et maintenant, ils jouent avec le feu…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): ÉLÉGANT

Après Les aigles de Rome, et si on oublie sa parenthèse Batman, Enrico Marini signe une deuxième série en auteur complet.

Et si le scénario est convenu, et les dialogues un poil fainéants, le découpage et le trait du Suisse demeurent un régal absolu.

+ À LIRE AUSSI | Des armes, des femmes et des chapeaux mous

2L’île du docteur Moreau

 Delcourt
Delcourt

Le résumé de l’éditeur

Suite à un naufrage, Edward Prendick est secouru par un navire faisant route vers une île tropicale.

À son bord, il côtoie Montgomery, l’assistant du docteur Moreau, un scientifique dont le travail est centré sur la vivisection.

Prendick découvre bientôt que les deux hommes se livrent depuis des années à des expériences sur les animaux dans le but de développer chez eux des compétences humaines.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): FIDÈLE

Nouvelle version du classique de H.G. Wells avec, toujours, le même canevas: recueilli sur une île, un naufragé découvre qu’elle est peuplée de créatures dont le sort pourrait être lié aux expériences qu’y mène un drôle de médecin.

Fidèle, mais sans grandes aspérités.

3Choco-boys

 Lucky Comics
Lucky Comics

Le résumé de l’éditeur

Même un héros du Far West a besoin de vacances. Garder quelques vaches helvétiques semble être l’occasion rêvée pour Lucky Luke.

Ces vaches laitières délivrent le précieux lait indispensable à la fabrication des authentiques chocolats suisses. L’Ouest découvre le cacao, et le chocolat doit être bientôt dans toutes les bouches.

Mais entre les chasseurs d’autographes, le chef de la tribu des Chicorées et deux cow-boys qui préfèrent se taper dessus à force d’amour impossible, il en viendrait presque à regretter les Dalton…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): TOLÉRANT

Au tour de König de pondre "son" Luke, qu'il mélange hardiment avec… Brokeback Mountain, dans un Grand Ouest où les hommes qui aiment les hommes sont des "salopettes", et où notre cow-boy solitaire prône la tolérance et l'ouverture.

Inattendu, et néanmoins formidable.

4Largo Winch (T.23)

 Dupuis
Dupuis

Le résumé de l’éditeur

En visite incognito dans une mine d’étain en Indonésie, Largo Winch découvre avec stupeur que l’une de ses propres filiales emploie des enfants pour fournir des composants essentiels à nos smartphones.

Une découverte qui encourage le milliardaire à faire évoluer le groupe W vers une économie plus éthique et plus verte, sans négliger toutefois les technologies de pointe, en particulier les marchés spatiaux, qu’il s’agisse de satellites ou du nettoyage de déchets en orbite.

Largo Winch va ainsi croiser la route de Jarod et Demetria Manskind, jeunes et géniaux entrepreneurs aux mœurs et aux idées détonantes, qui ne manquent pas une occasion de le railler dans les médias.

Une rencontre qui sera le prélude à de gros ennuis, dont un vol spatial qui pourrait bien très mal tourner…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): EXCELLENT

Comme Bezos et les autres, notre milliardaire met sur orbite l’avenir de sa société… et sa propre vie en danger. Dans ce premier volet de diptyque, on voyage beaucoup, d’un coin du globe et d’une d’un personnage à l’autre.

Il y a de l’engagement, de l’humour rire et la tension qui prend place. Le cocktail est excellent.

5Le mode d’emploi de tout

 Delcourt
Delcourt

Le résumé de l’éditeur

Le Mode d’emploi de tout s’impose comme le document de référence pour savoir ce qu’il faut et surtout ce qu’il ne faut pas faire avec tous les objets à notre portée.

Fiche après fiche, notre testeur va vivre une aventure, non sans danger notamment avec la mafia japonaise, qui l’amènera jusqu’en prison.

Car oui, il y a toujours un risque quand on utilise un objet et on peut vite en payer le prix.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): BARRÉ

Ce drôle d’objet nous explique comment utiliser une table, l’amitié ou encore un bonnet pour nous éviter de nous retrouver en prison pour avoir accidentellement tué un chef yakuza.

Complètement barré et absurde mais plutôt amusant.

6Paul et Pauline

 Kennes
Kennes

Le résumé de l’éditeur

Juin 1944.

Paul, un vieil homme que ses jambes ne peuvent plus porter, et Pauline, une jeune fille abandonnée en quête de ses parents exilés, tentent ensemble de s’extirper de la sauvagerie qui oppose les forces allemandes aux troupes maquisardes.

De la profonde Corrèze aux plages sétoises, leur périple va bouleverser leur vie, créer des liens singuliers et les contraindre à affronter leurs démons.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): INVRAISEMBLABLE

Corrèze, 1944. Restée seule dans son village depuis que les adultes ont été envoyés au travail obligatoire, Pauline fait route vers la mer afin d’y retrouver ses parents… et équipe avec un vieux ronchon blessé, croisé en chemin.

C’est bien mignon (et joliment dessiné), mais peu crédible.

7Allons z’enfants

 Sarbacane
Sarbacane

Le résumé de l’éditeur

1891. Depuis toujours, les Quélennec cultivent fièrement la terre et vivent aux rythmes des saisons dans leur cher Finistère. Joseph et Jeanne-Louise ne peuvent donc qu’espérer que leurs garçons, François et Yves, reprennent l’affaire familiale.

Mais François, lui, ne rêve que d’une chose: parcourir le monde et ses trésors infinis qui s’ouvrent à lui à l’aube du XXe siècle. Alors, sans trop savoir dans quoi il s’embarque, il prend une décision qui va bouleverser son destin: s’engager dans la Coloniale.

Dans son régiment, il découvrira Paris, l’Afrique de l’Ouest, les horreurs de la colonisation, les discours haineux et l’antisémitisme… mais aussi l’amour pour Josette et une vocation pour la photographie.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): ACCÉLÉRÉ

Premier de trois récits venus raconter aux plus jeunes les conflits armés de notre Histoire contemporaine, ce François et Josette revisite, en mode accéléré, guerre de 1870, crise de Fachoda (1898), expédition de Chine (1900) et Grande Guerre.

Un rien trop ambitieux pour tout bien traiter.

8Camélia face à la meute

 Bamboo
Bamboo

Le résumé de l’éditeur

Camélia retourne à l’internat après deux mois de vacances. Celle qu’on appelait "Miss Bouboule" au collège est devenue une lycéenne bien dans sa peau. Elle va retrouver son amie Justine et la vie semble lui sourire.

Mais c’est sans compter Valentine et sa clique qui vont la prendre en grippe. Et lorsqu’une simple photo est diffusée sur les réseaux sociaux, c’est la spirale du harcèlement qui emporte Camélia.

Elle devient le souffre-douleur de tout l’internat… Et pas la peine de compter sur Justine, car son amie a, elle aussi, rejoint le clan des harceleurs.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): SCOLAIRE

Le harcèlement, c’est vraiment nul, comme dirait notre Reine.

Et c’est vrai qu’avec cet album plein de bonnes intentions, dans lequel une jeune fille est prise en grippe par ses camarades, Cazenove aborde le sujet de façon très scolaire. Qui a dit trop?

9L’île aux femmes

 Glénat
Glénat

Le résumé de l’éditeur

Céleste Bompard est un "Coq en l’air", un as de la voltige. Ses prouesses lui valent un large succès auprès de la gent féminine. Il aligne les conquêtes. Engagé alors que la Grande Guerre éclate, il est chargé de transporter les lettres que les soldats du front écrivent à leurs femmes.

Mais lors d’une mission, Céleste est victime d’un tir ennemi et son biplan se crashe sur une île mystérieuse. Obligé de survivre dans cet endroit visiblement désert, il trompe son ennui en lisant les lettres que les poilus destinent à leurs femmes.

Un jour, en parcourant les lieux, il découvre un jardin d’Éden entièrement peuplé de femmes! De véritables amazones, aussi belles que redoutables, qui ne tardent pas à le capturer pour remplacer leur "reproducteur "actuel.

Alors qu’il avait l’habitude de mener la danse avec les femmes, voilà que Céleste est devenu leur esclave!

Notre avis en un mot (puis quelques autres): HUBERT

Vous avez aimé Peau d'homme et, plus près de nous, Ténébreuse?

Redécouvrez un de plus beaux récits du regretté Hubert, qui explore les clichés de genre à travers le sort, parfois enviable, parfois moins, d’un homme échoué sur une île… uniquement peuplé de femmes.

Veinard? À voir.