Mais qui était Putzi?

Enquêtant sur Ernst Hanfstaengl, dit Putzi, le journaliste et historien Thomas Snégaroff s’intéresse à une figure marquante du nazisme.

Mais qui était Putzi?
M.P.

À demi américain, il tente par exemple de convaincre Hitler, qu’il héberge chez lui après son putsch manqué de 1923, de s’allier avec les États-Unis. «Jouant les importants», il sert d’intermédiaire entre les journalistes mondiaux et le chancelier dont les proches, qui le détestent, cherchent à lui nuire. S’ils y parviennent, l’obligeant à s’exiler, lui ne perd pourtant jamais l’espoir de rentrer dans les bonnes grâces de son ancien ami qu’il refuse de renier. Finalement utilisé par Roosevelt, il s’auto-réhabilitera dans ses mémoires en prétendant avoir toujours voulu infléchir les excès du Führer.