Marcel Pagnol, entre émotions et rires 40 ans après sa mort

Il y a quarante ans, mourait Marcel Pagnol. Dans l’ouvrage qu’elle lui consacre, Karin Hann détaille les émotions humaines dont son œuvre regorge.

Michel PAQUOT
Marcel Pagnol, entre émotions et rires 40 ans après sa mort
Marcel Pagnol ©Reporters

Karin Hann a été la première, il y a vingt ans, à consacrer une thèse à l'écrivain-cinéaste qu'elle vulgarise aujourd'hui dans Marcel Pagnol. Un autre regard, nouveau titre de la collection Le roman des grands destins. S'appuyant sur de nombreux extraits de ses pièces, de ses livres et d'autres écrits, elle met en évidence les lignes de force qui traversent son œuvre: les mères célibataires, la figure du père mêlant amour et pudeur, l'amour éternel, celui des mots, le mélange de poésie et d'humour. «On fait rimer pagnolade et galéjade, mais en étudiant son œuvre, on se rend compte qu'il n'en est rien, explique-t-elle. J'ai voulu montrer l'extraordinaire richesse de son style qui, derrière son apparente facilité, son accessibilité, est très travaillé.»