Le trio amoureux de Mimoun

En jouant sur le thème du trio amoureux, Maurice Mimoun offre un premier roman tendre et nostalgique. Empreint d’humanité.

Marie-Françoise gihousse

Un roman préfacé par Milan Kundera, c'est rare! Pourtant le chirurgien Maurice Mimoun peut s'en vanter et pour un premier roman! Même s'il a déjà publié deux ouvrages auparavant. «Après mes deux essais, nous confie-t-il, j'avais envie d'écrire sur l'être, l'amour, l'éternité. La complexité de la forme romanesque le permet. Et puis j'avais aussi envie d'explorer cette liberté totale que donne le roman. Quand on est chirurgien, on travaille en équipe. Écrire un roman, c'est être seul et se permettre tout, faire passer tous les sentiments que l'on désire.»