Amélie Nothomb a 250 raisons d’aller voir le psy

Personnalité complexe, Amélie Nothomb se livre cette semaine sur le divan du magazine Psychologie. Un entretien où l’écrivain expose tout son besoin obsessionnel d’écrire et son intimité psychologique.

Fanny DETOUT
Amélie Nothomb a 250 raisons d’aller voir le psy
AMELIE.jpg

«Je suis en train d'écrire mon 72e roman, on peut y voir un bel exemple d'obstination. Je ne me lasse absolument pas. Plus on écrit et plus c'est fascinant». Voilà deux lignes qui plantent le décor. Amélie Nothomb n'entend pas laisser tomber son bic bleu. Un jour, elle a bien essayé d'arrêter, mais « Cela a été l'enfer: en moins de temps qu'il ne fallait pour l'écrire, j'avais régressé jusqu'à l'âge de 13 ans ». En une journée !

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.