Le bonheur d'être cinquantenaire

Imaginant son double romanesque , Françoise Laborde l'affirme avec lucidité et humour: «C'est encore mieux à cinquante ans!».

Michel PAQUOT

Ce dimanche, Isabelle a cinquante ans. Angoissant? Non parce qu'elle est très à l'aise dans son nouvel âge dont elle a décidé de faire un «atout» et un «allié». D'autant plus que cette employée d'une agence de communication à Paris, séparée et mère de deux enfants, a récemment rencontré l'Amour. Nous la regardons vivre pendant une semaine, la suivant dans différentes situations qui sont, pour l'auteur, autant de prétextes à réflexions.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...