Une tempête de souvenirs à Cuba

Zoé Valdès réinvente le périlleux voyage vers Cuba de son grand-père chinois. Un roman d'aventures mené avec frénésie.

Michel Paquot

C 'est à Cuba, après une traversée épique du Mexique, que Mo Ying, devenu Maximiliano, retrouve son père, un chanteur d'opéra parti des années plus tôt pour fuir la dureté de la vie chinoise. Devenu amnésique, cet homme a épousé l'une des femmes les plus riches de l'île et est devenu... chanteur d'opéra. Maximiliano aura lui-même cinq enfants avec une aspirante comédienne qui l'abandonnera pour aller tenter sa chance ailleurs, le plongeant dans un silence absolu qu'il ne rompra que nonagénaire pour confier son histoire à sa petite-fille, Lola.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...