Alec Baldwin va être inculpé pour homicide involontaire : "Personne n'est au-dessus de la loi"

Après son tir mortel sur un tournage, l'acteur américain risque une peine de 5 ans d'emprisonnement.

AFP
This handout file image courtesy of Santa Fe County Sheriff's Office released April 25, 2022, and part of the investigative files, shows actor Alec Baldwin being processed after the death of cinematographer Halyna Hutchins at the Bonanza Creek Ranch in Santa Fe, New Mexico. - Alec Baldwin is to be charged with involuntary manslaughter over the accidental shooting of a cinematographer on the set of the low budget western "Rust," a prosecutor said on January 19, 2023. The film's armorer, who was responsible for the weapon that fired the shot that killed Halyna Hutchins, will also be charged, New Mexico First Judicial District Attorney Mary Carmack-Altwies announced. (Photo by Santa Fe County Sheriff's Office / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / Santa Fe County Sheriff's Office / HANDOUT " - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
©AFP or licensors

L'acteur américain Alec Baldwin, auteur d'un tir mortel sur le tournage du film "Rust" en 2021, sera inculpé pour homicide involontaire et encourt jusqu'à cinq ans de prison s'il est reconnu coupable de négligence aggravée, a annoncé une procureure jeudi.

L'armurière du film Hannah Gutierrez-Reed, qui avait manipulé l'arme, est visée par le même chef d'inculpation, a précisé la procureure du comté de Santa Fe, Mary Carmack-Altwies, dans un communiqué.

Le 21 octobre 2021, ce tournage dans un ranch du Nouveau-Mexique avait viré au drame quand M. Baldwin avait actionné une arme censée ne contenir que des balles à blanc, mais dont un projectile bien réel avait tué la directrice de la photographie Halyna Hutchins, 42 ans, et blessé le réalisateur Joel Souza.


Ce fait divers rare avait choqué Hollywood et eu un fort retentissement, déclenchant des appels à interdire les armes à feu sur les plateaux.

"Après un examen minutieux des preuves et des lois du Nouveau-Mexique, j'ai considéré qu'il y avait suffisamment de preuves pour engager des poursuites criminelles contre Alec Baldwin et d'autres membres de l'équipe de tournage de Rust", a déclaré Mary Carmack-Altwies.

"Sous ma surveillance, personne n'est au-dessus de la loi, et tout le monde mérite justice", a-t-elle ajouté.

"Mépris criminel de la sécurité"

S'ils sont condamnés pour simple homicide involontaire, Alec Baldwin et Hannah Gutierrez-Reed risquent jusqu'à 18 mois de prison. Mais cette peine pourrait être portée jusqu'à cinq ans d'emprisonnement en cas de négligence aggravée.

L'avocat de l'acteur, Luke Nikas, a immédiatement dénoncé une "terrible erreur judiciaire".

"M. Baldwin n'avait aucune raison de penser qu'une balle réelle se trouvait dans l'arme, ou nulle part ailleurs sur le lieu de tournage", a-t-il assuré.

Alec Baldwin, 64 ans, notamment connu pour la série "30 Rock", a toujours dit qu'on lui avait assuré que son arme était inoffensive.


L'adjoint à la réalisation David Halls, qui lui avait remis l'arme en l'informant qu'elle n'était pas dangereuse, a lui plaidé coupable de négligence lors de l'utilisation d'une arme mortelle.

M. Baldwin a aussi maintenu ne pas avoir actionné la détente, une affirmation mise en doute par des experts.

"Si l'une de ces trois personnes - Alec Baldwin, Hannah Gutierrez-Reed ou David Halls - avait fait son travail, Halyna Hutchins serait encore en vie aujourd'hui. C'est aussi simple que cela", a déclaré la procureure Andrea Reeb, chargée de l'affaire.

Les preuves montrent "un mépris criminel de la sécurité sur le tournage de Rust", a-t-elle jugé dans le communiqué.

Sur CNN, elle a ensuite insisté sur l'amateurisme de la production et la légèreté de M. Baldwin sur le tournage.

L'acteur "n'a fait aucune des choses qu'il était censé faire pour s'assurer qu'il était en sécurité ou que quiconque autour de lui était en sécurité", a estimé la procureure. "Puis il a pointé l'arme sur Halyna Hutchins et a appuyé sur la gâchette."

L'enquête de police s'est notamment attachée à déterminer comment des munitions réelles avaient pu se trouver sur le tournage, ce qui est en théorie formellement interdit, précisément pour éviter des accidents.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...