Les Banshees d’Inisherin [CRITIQUE] - Deux larrons qui foirent

Martin McDonagh signe une surprenante fable noire sur une amitié brisée. Aussi grinçant que tendre.

Élise Lenaerts
 Du jour au lendemain, Colm décide que Padraic n’est plus son copain.
Du jour au lendemain, Colm décide que Padraic n’est plus son copain. ©Walt Disney Company 

Ce que ça raconte

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...