Tromperie [CRITIQUE] - Des dialogues, des dialogues et encore des dialogues

Arnaud Desplechin adapte le roman « Tromperie » de Philip Roth. Un terrain de jeu idéal pour cet amoureux de la langue.

 Des confessions sur l’oreiller, entre un écrivain et sa maîtresse.
Des confessions sur l’oreiller, entre un écrivain et sa maîtresse. ©Shanna Besson – Why Not Productions
Élise Lenaerts

Ce que ça raconte