Un peu, beaucoup, à la folie

"Quand la réalité est banale et triste, inventez-moi une belle histoire": Régis Roinsard adapte le roman à succès d’Olivier Bourdeaut, et le résultat est une fantaisie pétillante au point de vue vacillant.

Elli Mastorou

Georges et Camille s'aiment un peu, beaucoup, à la folie. Né d'une rencontre cocasse dans un hôtel de la Côte d'Azur, quelque part dans les années 60, leur amour les entraîne dans un manège quotidien fait de mélodies jazz (surtout Mr Bojangles de Nina Simone), de fumée de cigarettes et de fêtes endiablées.