Pat’Patrouille: les recettes d’une série à succès qui débarque au cinéma

La déferlante Pat’Patrouille va encore enfler : ce mercreci, le film tiré de la série à succès sort au cinéma.

Pat’Patrouille: les recettes d’une série à succès qui débarque au cinéma

Véritable phénomène auprès des enfants de 3 à 6 ans, la Pat’Patrouille, le film, est en salles depuis ce mercredi. Tandis qu’en télévision, la série est diffusée dans près de 170 pays et en 30 langues.

1.Des personnages auxquels s'identifier

Travailler en équipe en s'appuyant sur les forces de chacun. L'idée est toute simple et c'est notamment cela qui fait le succès de la série. Chaque enfant peut facilement s'identifier à un des 6 chiots héroïques ou à Ryder (le garçon de 10 ans, fan de technologie). Ajoutez à cela des attributions de couleurs pour chaque personnage et vous avez les ingrédients pour que chacun ait son héros fétiche.

Mais à l'origine, les concepteurs l'avouent, tout ce qui concernait les chiots était débattu sans cesse : les noms, les tailles, les âges, les races.

Qui est qui dans la Pat’Patrouille?

Ryder est le chef de la Pat' Patrouille. Il part en mission à bord d'un quad qui peut se transformer en scooter des mers.

Marcus est un dalmatien et il est pompier. Mais c'est aussi le plus gaffeur de la bande. Son véhicule est un camion de pompier ou une ambulance.

Ruben est un bouledogue anglais, un expert en constructions et chantiers. Il adore manger et les sports de glisse.

Chase est un berger allemand, policier dans l'âme. Son flair ne le trahit jamais.

Rocky est un croisé de différentes races. Le recyclage n'a aucun secret pour lui.

Zuma est un labrador chocolat toujours prêt à plonger. Son véhicule est un bateau aéroglisseur qui se transforme en sous-marin.

Stella est la plus intrépide de la troupe: elle ne rate pas une occasion pour s'envoler dans les airs à l'aide de son hélicoptère.

Everest est alpiniste et adore glisser sur la neige

À noter que le film fait apparaître un nouveau chiot : Liberty, une chienne de rue rusée, rapide, populaire et dégourdie.

2.Un générique qui tombe facilement dans l'oreille

Si vous avez des enfants (ou petits-enfants) qui regardent (ou qui ont regardé) la série, rien que l'énoncé de Pat'Patrouille devrait vous mettre le générique en tête pendant un certain temps. Facile à chanter, il est rapidement retenu par les enfants… qui en font «profiter», leurs parents, grands-parents. Un générique est qui en fait un sérieux placement de produit, comme nous l'expliquons ci-dessous.

3.Un créateur qui n'est pas à son coup d'essai

Derrière Pat'Patrouille, on trouve le scénariste britanique Keith Chapman (62 ans) à qui l'on doit notamment Bob le Bricoleur, une série destinée aux enfants de 2 à 6 ans et qui met aussi en avant l'esprit d'équipe et l'entraide, basée sur les qualités de chacun.

4.Créée pour vendre un jouet transformable

Pat’Patrouille: les recettes d’une série à succès qui débarque au cinéma
©Photo News

La série a été commandée par la société de jouets, Spin Master, basée à Toronto et qui souhaitait vendre un jouet grâce à un dessin animé. C'est en contactant Keith Chapman que la Pat'Patrouille a commencé à s'exquisser. Même si, en 2010, sur les permiers croquis, les héros étaient loin de ressembler à ceux qui s'affichent désormais dans tous les magasins de jouets.

Grâce à Pat'Patrouille, les Canadiens de Spin Master se sont imposés comme un acteur incontournable dans le monde du jouet. En 2017, la série aurait rapporté 300 millions de dollars de ventes de jouets par an.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...