Championne de la «coprod»

Aucun film belge en compétition cette année? L’occasion de signaler la présence historique de notre petit pays en termes de coproduction(s).

Astrid Jansen
Championne  de la «coprod»
«L’Amant double», de François Ozon, l’une des coproductions en lice à Cannes. ©Mars Films

Qui a dit que la 70e édition du Festival de Cannes s’annonçait «moins étincelante» pour la Belgique? Et pourquoi? Parce qu’aucun film belge n’y brille? La Belgique est pourtant bien présente sur la Croisette. La ministre de la Culture Alda Gréoli, la représentante du ministère des Finances et l’entièreté du secteur de la production y sont descendues. Nous les y avons rencontrés.