La crise des subprimes pour les nuls

La crise, mieux vaut en rire. Ou en tirer un film.

Astrid Jansen

+ Toutes les sorties de ce mercredi

Ce que ça raconte

Le casse du siècle est un film jubilatoire sur la connerie des bureaucrates et autres scribouillards arrogants qui a provoqué la crise des subprimes en 2007. Parmi eux, une poignée de petits malins avaient flairé le poisson et en a profité pour s'enrichir.

Ce qu’on en pense

Ah, cette fameuse «crise»… Plus vous cherchez à la comprendre, moins vous la comprenez. C'est pourquoi Adam McKay réalise ici un film à vertu pédagogique, comme un documentaire. Entre deux tirades complexes, Selena Gomez, le chef Anthony Bourdain ou une jeune femme dans son bain moussant vulgarisent l'information pour le spectateur. Jusque-là les explications se suivaient comme les balles d'une rafale. Car Le casse du siècle explique les choses telles qu'elles sont. Et sans que l'on comprenne tout, on retient néanmoins ceci: la stupidité des acteurs du marché financier fut aussi énorme que la crise qu'elle a engendrée. C'est ahurissant au point qu'il faut en rire. Derrière un éclatant casting hollywoodien, Le casse du siècle est un film sérieux, hilarant et marquant.

La scène qui touche

Une citation cynique du film: «La vérité, c'est comme la poésie, ça emmerde tout le monde! »

La scène qui tache

Si le réalisateur fait poindre le remords chez ses protagonistes, il tend néanmoins à les ériger en héros alors que leur «coup» reste abject.

Comédie dramatique/biopic d’Adam McKay. Avec Christian Bale, Steve Carell, Ryan Gosling et Brad Pitt. Durée: 2h11.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...