Sage-Homme [CRITIQUE] – Homme(s) des années 2020

Jennifer Devoldère signe une comédie enthousiasmante, venue plonger un jeune homme dans un monde résolument féminin.

"Sage-homme", de Jennifer Devoldère
"Sage-homme", de Jennifer Devoldère ©Warner

Comédie sociale de Jennifer Devoldère. Avec Melvin Boomer et Karin Viard. Durée : 1 h 45.

Ce que ça raconte

Alors qu’il rêve de devenir médecin, Léopold est recalé au concours, et obligé de se réorienter vers le métier de sage-femme. Un détour qu’il pense provisoire, au point de cacher la chose à son père, un veuf qu’il imagine réfractaire à cette nouvelle orientation, bien peu “virile” à ses yeux. Mais derrière la blouse rose, il va peu à peu se découvrir une vocation.

Ce qu’on en pense

Pour son troisième long-métrage, son premier depuis… 2011, Jennifer Devoldère frappe fort et prouve que le cinéma français a encore des choses à nous dire. Son évocation du métier de sage-femme n’a, certes, rien de révolutionnaire dans le parcours que fait ce jeune garçon, incarné par un talent à retenir, Melvin Boomer. Elle ne se veut même pas porteuse d’une envie de “masculiniser” le métier. Mais brosse un portrait tout simple : celui d’un homme de son époque, confronté à ses propres préjugés autant qu’à ceux de son entourage, et qui va découvrir la véritable sagesse (d’où le titre) au contact de ce milieu de femmes (et parmi elle l’incroyable Karin Viard).

Un film assez fabuleux par le mélange d’humour impertinent et d’émotions contrastées qu’il parvient à charier. Un “mix” assez unique, qui vient nous rappeler la préciosité de la vie, et l’importance d’en profiter pleinement. Et ensemble.

Bonus DVD : le témoignage d'un sage-femme hennuyer
"Sage Homme", comédie dramatique de Jennifer Devoldère, avec Karin Viard et Melvin Boomer.
"Sage Homme", comédie dramatique de Jennifer Devoldère, avec Karin Viard et Melvin Boomer. ©Warner
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...