Avant d’être vendue à prix d’or, cette couverture de Tintin peut être vue gratuitement (vidéo)

Le dessin original d’Hergé de la couverture de Tintin en Amérique va être mis en vente. Le record va-t-il être battu ? En attendant, il est visible gratuitement à Bruxelles pendant quelques jours.

Mathieu Golinvaux

3,2 millions d’euros, c’est le montant record, pour un dessin de bande dessinée, de la vente du projet de couverture par Hergé de l’album de Tintin “Le lotus bleu”. Quelques années plus tard, ce record est-il en passe d’être battu ? La maison parisienne Artcurial a annoncé que le dessin original d’Hergé de la couverture de “Tintin en Amérique” serait proposé aux enchères à Paris le 10 février prochain. Pour l’heure, le dessin noir et blanc est estimé entre 2,2 et 3,2 millions d’euros, mais du côté de la maison d’enchères, déjà aux commandes de la vente du dessin du “Le lotus bleu”, on espère évidemment atteindre un tout nouveau record. “Cela peut paraître un prix faramineux, mais quand on voit le montant atteint par le dessin du “Le lotus bleu”, on est en droit de s’imaginer qu’un tel dessin, d’une telle importance pourrait atteindre ce genre d’estimation”, Vinciane de Traux, la directrice Benelux d’Artcurial.

Cela peut paraître un prix faramineux, mais quand on voit le montant atteint par le dessin du “Le lotus bleu”, on est en droit de s’imaginer qu’un tel dessin, d’une telle importance pourrait atteindre ce genre d’estimation

- Vinciane de Traux
Artcurial Bruxelles expose au public le dessin original de la couverture de Tintin en Amérique par Hergé, en amont de sa vente à Paris
©Mathieu Golinvaux

Ce dessin montrant Tintin attaché à un poteau face à un chef indien est en fait la seconde couverture proposée par Hergé pour le troisième volume des Aventures de Tintin. Le dessinateur bruxellois avait en effet réalisé une première couverture pour la version noir et blanc de l’album. “Puis, en 1942, Hergé et les éditions Casterman décident, aidés par les innovations d’impression de l’époque, de créer une couverture pleine page en couleur, explique-t-on chez Artcurial. On passe alors d’une couverture dite “petite image” avec un petit dessin en couleurs à la toute première couverture dite “grande image” utilisant ce dessin.”

Le dessinateur bruxellois avait en effet réalisé une première couverture pour la version noir et blanc de l’album. “Puis, en 1942, Hergé et les éditions Casterman décident, aidés par les innovations d’impression de l’époque, de créer une couverture pleine page en couleur.

- Artcurial

Dessinée par Hergé, cette couverture est réalisée à l’encre de chine, mine de plomb et avec de la gouache correctrice. “Parce que la première version était un peu différente, détaille encore la directrice. Les personnages à l’arrière-plan étaient plus grands dans un premier temps. Hergé a finalement décidé de les réduire quelque peu.”

Depuis sa publication en 1946, cette couverture est restée inchangée. “Hergé n’a jamais voulu la changer, reprend Vinciane de Traux. Cela fait donc 80 ans que toutes les générations connaissent cette version.”

Artcurial Bruxelles expose au public le dessin original de la couverture de Tintin en Amérique par Hergé, en amont de sa vente à Paris
©Mathieu Golinvaux

Depuis vingt ans, le dessin unique appartenait à un collectionneur privé dont on ignore l'identité. “Quelqu’un qui connaissait Hergé, mais qui ne s’est pas procuré le dessin grâce à ça”, nous glisse-t-on encore tout en restant très discret.

Vendu par un collectionneur privé, il sera peut-être acheté par un autre privé. Et c’est donc peut-être une des dernières fois qu’il sera visible au public.

- Vinciane de Traux

Outre le prix, il reste à savoir quelle sera la prochaine destination de ce dessin unique. “Vendu par un collectionneur privé, il sera peut-être acheté par un autre privé, précise la responsable Artcurial. Et c’est donc peut-être une des dernières fois qu’il sera visible au public.” Avant la vente parisienne, la maison Artcurial propose en effet au grand public de le découvrir le dessin, ainsi que d’autres qui seront mis en vente au même moment, dans ses bâtiments bruxellois, jusqu’au 14 janvier prochain.

L’album “Tintin en Amérique” a longtemps été l’album le plus lu et le plus vendu de la saga du petit reporter. Il a été détrôné il y a peu par “On a marché sur la Lune”.

+ Artcurial, 5 avenue Franklin Roosevelt, 1050 Bruxelles.

Artcurial Bruxelles expose au public le dessin original de la couverture de Tintin en Amérique par Hergé, en amont de sa vente à Paris
©Mathieu Golinvaux
Artcurial Bruxelles expose au public le dessin original de la couverture de Tintin en Amérique par Hergé, en amont de sa vente à Paris
©Mathieu Golinvaux
Artcurial Bruxelles expose au public le dessin original de la couverture de Tintin en Amérique par Hergé, en amont de sa vente à Paris
©Mathieu Golinvaux
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...