La série documentaire sur Harry et Meghan attendue le 8 décembre sur Netflix

La série documentaire attendue avec appréhension par la famille royale britannique sur Harry et Meghan sortira le 8 décembre sur Netflix, a annoncé jeudi le biographe du couple, alors que le géant du streaming diffusait une courte bande-annonce.

Belga
 Harry et Meghan
Harry et Meghan ©AFP

Selon ce biographe Omid Scobie, cette série en six épisodes "partagera l’autre côté de leur histoire d’amour et les défis qu’ils ont rencontrés".

Dans la bande-annonce intitulée sobrement "Harry & Meghan" on voit défiler sous une musique dramatique des photos en noir et blanc du couple. "Personnne ne voit ce qui se passe derrière des portes fermées" y déclare Harry. "Je devais faire tout mon possible pour protéger ma famille", ajoute-t-il.

Cette annonce intervient en pleine visite aux Etats-Unis du prince William et de son épouse Kate, en froid avec Harry et Meghan désormais installés en Californie.

Le voyage du prince culmine vendredi avec la deuxième édition de son prix environnemental "Earthshot" à Boston (nord-est).

Si "demain est le +Super Bowl+ du prince William, alors voici votre spectacle de mi-temps", a ironisé Omid Scobie sur Twitter en partageant la bande-annonce.

William, héritier de la couronne, est notoirement en froid avec son frère depuis qu’ils ont l’an dernier révélé avec Meghan qu’un membre de la "Firme" s’était interrogé avant sa naissance sur la couleur de peau de leur fils, Archie.

Depuis, les deux frères ne sont apparus ensemble qu’à de rares occasions, la dernière fois en septembre, quelques jours après la mort d’Elizabeth II, dans une ambiance glaciale au château de Windsor.

"Quand les enjeux sont si importants, est-ce que ça n’a pas plus de sens d’entendre notre version de l’histoire?", dit aussi Meghan dans la bande-annonce qui décrit la sortie de la série documentaire comme un "événement mondial".

Le prince Harry doit également sortir ses mémoires début janvier, promettant là aussi son lot de révélations embarrassantes.

Le début de la visite aux Etats-Unis du prince William a déjà été perturbé par une polémique raciste au Palais de Buckingham mardi soir. La responsable noire d’une association d’entraide a affirmé que, lors d’une réception, la marraine du prince et amie proche d’Elizabeth II, Susan Hussey, lui avait demandé avec insistance d’où elle venait "vraiment".

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...