François Emmanuel face aux tourments de l’âme

Le narrateur de « Raconter la nuit » retrouve une femme aimée jadis qu’il tente de libérer d’un trauma subi pendant la guerre en ex-Yougoslavie.

Michel PAQUOT
 Né à Fleurus en 1952, François Emmanuel est l’auteur d’une œuvre romanesque, théâtre et poétique couronnée par plusieurs prix.
Né à Fleurus en 1952, François Emmanuel est l’auteur d’une œuvre romanesque, théâtre et poétique couronnée par plusieurs prix. ©Astrid di Crollalanza

"J’ai souvent l’impression d’entrer dans un roman comme dans une habitation familière et pourtant étrange", remarque l’écrivain belge dans la somme qui lui est consacrée,Le monde de François Emmanuel.Sans doute est-ce pourquoi les maisons sont souvent présentes dans ses romans. Et son nouveau,Raconter la nuit,n’y échappe pas, s’ouvrant sur une demeure en Bretagne où s’installe Pierre à l’invitation de Vera. Cette femme qu’il a connue lorsqu’ils étaient adolescents, retrouvée par hasard dans un aéroport, lui demande d’écrire un livre sur son père, un peintre d’origine yougoslave dont l’œuvre a connu plusieurs périodes et qui pourrait être enfin exposé. Mais, dans cette demeure pleine d’ombres et de silences, c’est sa sœur jumelle avec qui il a vécu une puissante histoire d’amour qu’il retrouve.